Coup de chaleur

Coup de chaleur

De quoi s'agit-il ? :
On a affaire à un oedème (rétention anormale de liquide dans les tissus de l'organisme) cérébral dû à la défaillance des mécanismes de la thermorégulation.
Il est plus fréquent chez les brachycéphales (la forme de la boîte crânienne est arrondie) soumis à un climat chaud et humide dans des conditions de mauvaise ventilation.
Une complication fréquente est la C.I.V.D. (coagulation intra-vasculaire disséminée : formation de micro-caillots dans les petits vaisseaux, avec consommation locale des facteurs de la coagulation et des plaquettes, ainsi qu'une fibrinolyse secondaire réactionnelle).

Cela se traduit par :
Une hyperthermie supérieure à 41°C, de la Polypnée (Cycle ventilatoire anormalement rapide), une Cyanose (Coloration bleuâtre de la peau causée par un trouble de la circulation, par une altération de l'oxyhémoglobine (apporte l'oxygène aux cellules) ou par un trouble de l'hématose (fixation d'oxygène et élimination de gaz carbonique)), des Tremblement et des convulsions.
Il y a diminution de la vigilance et cela peut aller jusqu'au coma.

Comment le diagnostiquer :
C'est relativement facile : Commémoratifs; symptômes neurologique et l'hyperthermie.

Le pronostic
Il est bon lorsque le traitement intervient de façon précoce.

Comment traiter ? :
Il faut diminuer la température corporelle par immersion dans l'eau de plus en plus froide et faire cesser cette diminution lorsque la température a retrouvé une valeur normale.
Il faut combattre l'oedème cérébral par injection de corticoïdes et utiliser les diurétiques de façon mesurée.
Il faut réhydrater l'animal à l'aide de soluté de Ringer-Lactate en perfusion veineuse.
En cas de C.I.V.D. (coagulation intra-veineuse disséminée): une héparinothérapie (utilisation thérapeutique de l'héparine) est parfois nécessaire.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 18/10/2015

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×